Tout sur le mermaiding

C’est ce qu’on pourrait appeler une « bébé » discipline, car le mermaiding n’a vu le jour aux Etats-Unis qu’aux environs des années 2010. C’est seulement deux ans plus tard, que la première école ouvrait ses portes aux Philippines, puis au Canada, en Australie et maintenant enfin en France !

Mais qu’est-ce que le mermaiding exactement ? Et qu’elles sont ces bienfaits ?

LE MERMAIDING N’AURA AUCUN SECRET POUR TOI !


Le mermaiding, qu’est-ce que c’est ?


De l’anglais « mermaid », qui signifie « sirène », le mermaiding correspond à l’art de nager comme une sirène à l’aide d’un costume ainsi qu’une monopalme. Perçu généralement comme de la nage synchronisée, c’est une véritable discipline sportive qui cumule endurance, beauté et apnée. C’est, par ailleurs, un phénomène qui se veut grandissant en France, avec d’ores et déjà divers événements sur le thème du mermaiding. Pour en savoir plus sur le commencement du mermaidind, une page wikipedia y est consacré : https://en.wikipedia.org/wiki/Mermaiding.

Qui peut pratiquer le mermaiding ?

Bien qu’il s’agisse d’une pratique sportive intense, celle-ci reste ouverte à tous. En effet, si savoir nager se révèle nécessaire pour se jeter à l’eau (à partir de 8 ans pour les enfants et selon le niveau), nul besoin d’aller dans l’eau pour faire la sirène. Le mermaiding, c’est aussi tout simplement l’art de se déguiser en sirènes. Les moins téméraires, ou simplement ceux qui ne peuvent pas aller dans l’eau (peur, handicap ou problème de dos…etc.), pourront donc tout aussi bien se lancer le mermaiding et intégrer une communauté de sirène.

Petit instant pub : Un monde de sirène possède également une page Facebook. Si vous êtes fan des sirènes et du mermaiding, comme moi, je ne peux que vous la conseiller.

Devenir une sirène en fait rêver plus d’un, vous entendrez donc souvent dire « que cela donne l’impression d’avoir un seul membre ». Le mermaiding est une discipline qui se pratique à tout âge et peu importe le sexe, certains hommes sirènes (triton ou encore merman en anglais) sont par ailleurs très connu dans le domaine. C’est le cas de Ludo le Triton par exemple, directeur du concours « Mister Triton France » ou encore modèle.

Enfin, pour terminer sur une petite note d’espoir : sachez que le mermaiding pourrait même convenir à personnes atteintes d’un handicap. En effet, la pratique du mermaiding ne nécessite pas forcément d’utiliser ses bras.  Ensuite, à l’aide d’une queue de sirène spéciale, il n’est pas à exclure que des personnes amputées des jambes puisse un jour se transformer eux aussi. C’est déjà pour une Néo-Zélandaise du nom de Nadya Vessey qui, amputée des deux à l’âge de 16 ans suite à une maladie, a eu l’idée de se faire fabriquer une queue de sirène originale. Ainsi, aidez par le département d’effets spéciaux qui a travaillé sur le film Le seigneur des anneaux, même sans jambes Nadya peut nager et pratiquer le mermaiding !

Les bienfaits de la nage en sirène

Naturellement, pratiquer le mermaiding apporte au quotidien de nombreux avantages. Celle-ci peut tout aussi bien aider à combattre la peur de l’eau par son côté féerique et attractif, que permettre une nouvelle vie en aidant à l’acceptation de son corps.

De plus, si le côté enfantin peu en faire rire certains, sachez qu’il s’agit bel est bien d’un sport très complet. Effectivement, rien que le costume permet de favoriser le gainage et le cardiaux, et ce, sans compter tous les muscles qui sont mis à contribution : les abdominaux, la ceinture dorsale, les jambes, les bras, le buste (triceps et biceps)…etc. D’un autre côté, cela permet également de faire travailler l’apnée, nous poussant donc à mieux respirer, ce qui génère de la relaxation et entretien notre système cardio-vasculaire. Le tout en s’amusant ! En bref, que du bon pour ce nouveau sport qui nous fait onduler, à la manière de la nage de dauphin.

Les valeurs du mermaiding

Rien d’étonnant,  un message écologiste et positif est conjointement lier à la pratique du mermaiding. Eh oui ! Les sirènes se considèrent souvent comme les portes étendards de la flore marine. Ainsi, elles sont souvent en premiers plans pour défendre nos océans. C’est une discipline qui, pratiquée de manière régulière, nous pousse non seulement à mieux consommer, mais aussi à nous ouvrir aux autres. Pas question d’être timide ou renfermé ! Faire la sirène implique presque toujours d’attirer les regards des curieux et l’amour des enfants, gardez donc à l’esprit que « le ridicule ne tue pas ». De toute manière, si le concept fait parfois rire, vous rencontrerez avant tout des passionnés ou des curieux pleins de bonnes intentions.


Comment devenir une sirène ?


Cela paraît évident, mais comme beaucoup de sport, un équipement minimum est nécessaire pour devenir une sirène. Le costume de sirène est l’objet iconique du mermaiding, sachez néanmoins que seul la monopalme ou mono-nageoire indispensable. C’est tout simplement, ce qu’il permet d’imiter une sirène sous l’eau.

Comment choisir une queue de sirène ?

De nos jours, grâce à la popularisation grandissante du mermaiding, les nageoires de sirènes sont de plus en plus abordables et accessibles. Effectivement, un large éventail de choix est proposé via les boutiques en ligne. Mais comment choisirons une queue de sirène ? Le secret pour choisir efficacement est de vous attarder sur ces trois critères : la taille, le prix et l’apparence. Pour vous aider dans votre choix, j’ai également réalisé un guide pratique pour vous partager mon expérience en la matière.

Prendre des cours de sirène

Si vous avez de la chance, un cours de sirène existe peut-être déjà près de chez vous ! Pour les autres, patientez encore un peu, de plus en plus de sirènes et tritons professionnels prennent les devants dans le but de faire découvrir ce sport aquatique. Généralement, vous découvrirez les bases du mermaiding, c’est-à-dire : mettre un costume, essayer de nager un peu, faire la planche, plonger en canard…etc.


Pour aller plus loin dans l’univers des sirènes


Le monde des sirènes est vaste. Cependant, on retrouve finalement assez peu de sites spécialisés et dès lors que l’on s’intéresse à ce sujet,  le nombre d’articles sur le net est très vite épuisé.  Partant de ce constat, nous essayons, à travers de ce blog, de créer un contenu divers pour la communauté. De ce fait, pour en apprendre plus sur le l’univers des sirènes et du mermaiding, je t’invite à jeter un œil aux différentes catégories disponible sur le blog, en fonctions de tes envies.

Laisser un commentaire