Un Monde de Sirène » Blog » Tout savoir sur Le Mermaiding !

Tout savoir sur Le Mermaiding !

Le terme est encore méconnu, mais il gagne en popularité d’année en année. À l’origine, cette pratique n’était utilisée que dans le cinéma, pour la réalisation de film tel que « Splash » (1984), c’est donc ce qu’on pourrait appeler une « bébé » discipline. Le mermaiding n’a, en effet, commencé à se développer aux Etats-Unis que dans les années 2010, environ. C’est seulement deux ans plus tard, que la première école ouvrait ses portes aux Philippines, puis au Canada et en Australie. Puis, enfin, la première école de Mermaiding ouvrait ses portes en France, sous l’impulsion de Julia Sardella, ancienne championne de France et d’Europe en natation synchronisée.

Mais qu’est-ce que le mermaiding exactement ? Qui peut le pratiquer ? Et qu’elles sont ses bienfaits ? Si tu souhaites en apprendre plus sur cette discipline, je t’invite à lire l’article qui suit.

LE MERMAIDING N’AURA PLUS AUCUN SECRET POUR TOI ! 

Qu’est-ce que le Mermaiding ?

De l’anglais « mermaid », qui signifie « sirène », le mermaiding correspond à l’art de nager comme une sirène et on le pratique bien évidemment à l’aide d’un costume ainsi qu’une monopalme. Perçu généralement comme un dérivé plus enfantin de la nage synchronisée, c’est pourtant une véritable discipline sportive qui cumule endurance, beauté et apnée. Pour le décrire simplement, les initiés disent souvent « que cela donne l’impression d’avoir un seul membre ». C’est, par ailleurs, un phénomène qui se veut grandissant en France, avec d’ores et déjà divers événements sur le thème du mermaiding. En 2018, avait lieu par exemple le premier concours de « Miss Mermaid France ». Et un an plus tard, « Mister Triton France » voyait à son tour le jour !

Qui peut pratiquer le Mermaiding ?

Homme, femme, enfant : ce qu’il y a de bien avec ce sport, c’est qu’il est ouvert à tous du moment qu’on sait nager (à partir de 8 ans pour les enfants et selon le niveau). En effet, la communauté de sirène est très loin de ne compter que des petites filles. Certains hommes sirènes (appelés « tritons » ou encore « merman » en anglais) sont par ailleurs très connu dans le domaine. C’est le cas de Ludo le Triton par exemple, directeur du concours « Mister Triton France » et  modèle photo.

Méfiance néanmoins pour les personnes dont le dos serait fragile, car celui-ci est beaucoup sollicité durant la nage. Ce serait dommage de se faire encore plus mal !

Pour les autres, rassurez-vous, pratiquer correctement le mermaiding c’est aussi maîtriser l’art de se déguiser en sirène, et pour cela nul besoin de se jeter à l’eau. Les moins téméraires, ou simplement ceux qui ne peuvent pas aller dans l’eau (peur, handicap ou problème de dos…etc.), pourront donc tout aussi bien se lancer dans le mermaiding et intégrer une communauté de sirène, même s’ils se priveront, à mon sens, de la partie la plus amusante.

Enfin, pour terminer sur une petite note d’espoir : sachez que le mermaiding pourrait même être pratiqué par des personnes atteintes d’un handicap. En effet, on utilise finalement assez peu les bras lorsque l’on nage comme une sirène. J’ai également découvert l’histoire fascinante de Nadya Vessey, une Néo-Zélandaise, amputée des deux à l’âge de 16 ans suite à une maladie, et qui a eu la bonne idée de se faire fabriquer une queue de sirène unique. Elle fut aidée par le département d’effets spéciaux qui a travaillé sur le film « Le seigneur des anneaux », et ainsi, elle a prouvé que même sans jambes, il était possible de pratiquer le mermaiding et de nager avec un costume de sirène !

Quels sont les bienfaits de la nage façon sirène ?

Être une sirène, vivre au fond de la mer, nager avec les poissons… ça en fait rêver plus d’un. En fait, c’est tellement ludique et féerique, que cela à déjà permis à de nombreuses personnes de combattre leur peur de l’eau. D’autres encore, ont simplement apprit à accepter leurs corps et à s’aimer. Le mermaiding en effet, fait travailler la grâce et la beauté.

De plus, si le côté enfantin en fait rire certains, sachez qu’il s’agit bel et bien d’un sport très complet. Effectivement, même le costume se révèle utile (en plus d’être esthétique), puisqu’il permet de favoriser le gainage et le cardiaux, et ce, sans compter tous les muscles qui sont mis à contribution : les abdominaux, la ceinture dorsale, les jambes, les bras, le buste (triceps et biceps)…etc. D’un autre côté, le mermaiding nous incite à travailler l’apnée, car on a envie de passer le plus de temps possible sous l’eau. Cela nous pousse donc à mieux respirer, ce qui génère de la relaxation et entretien notre système cardio-vasculaire. Le tout en s’amusant !

Quelles sont les valeurs du Mermaiding ?

Rien d’étonnant, un message écologiste et positif est conjointement lier à la pratique du mermaiding. Eh oui ! Les sirènes et tritons se considèrent souvent comme les portes étendards de la faune et la flore marine. Ainsi, les sirènes sont souvent en premiers plans pour défendre nos océans. C’est une discipline qui, pratiquée de manière régulière, nous pousse non seulement à mieux consommer, mais aussi à nous ouvrir aux autres. Pas question d’être timide ou renfermé ! Faire la sirène implique presque toujours d’attirer les regards des curieux et l’amour des enfants, gardez donc à l’esprit que « le ridicule ne tue pas » !

Comment devenir une sirène ?

Cela paraît évident, mais comme beaucoup de sport, un équipement minimum est nécessaire pour devenir une sirène. Le costume de sirène est l’objet iconique du mermaiding, sachez néanmoins que seul la monopalme ou mono-nageoire qui est indispensable. C’est tout simplement, ce qu’il permet d’imiter une sirène sous l’eau.

Comment choisir une queue de sirène ?

De nos jours, grâce à la popularisation grandissante du mermaiding, les nageoires de sirènes sont de plus en plus abordables et accessibles. Effectivement, un large éventail de choix est proposé via les boutiques en ligne. Mais comment choisir correctement une queue de sirène ? Pour t’aider au mieux, j’ai également réalisé un guide  pratique qui t’expliquera comment moi j’ai fait, et quels sont, selon moi, les critères importants à prendre en compte.

Peut-on prendre des cours de Mermaiding ?

Si tu as de la chance, un cours de sirène existe peut-être déjà près de chez toi ! Le mieux reste encore de te renseigner et de ne pas hésiter à poser directement la question aux piscines près de chez toi. De bonnes surprises t’attendent peut-être !

Pour les autres, patientez encore un peu, de plus en plus de sirènes et tritons professionnels prennent les devants dans le but de faire découvrir ce sport aquatique et dans le pire des cas, rien de tel que de plonger directement dans l’océan, un lac et peut-être même une rivière (attention au courant !).

Pour aller plus loin dans l’univers des sirènes

Le monde des sirènes est vaste. Cependant, on retrouve finalement assez peu de sites spécialisés et dès lors que l’on s’intéresse à ce sujet, le nombre d’articles sur le net est très vite épuisé. Partant de ce constat, nous essayons, à travers de ce blog, de créer un contenu divers pour la communauté. De ce fait, pour en apprendre plus sur le l’univers des sirènes et du mermaiding, je t’invite à jeter un œil aux différentes catégories disponibles sur le blog, en fonctions de tes envies. N’hésite pas à me contacter si tu as des questions, je serai ravie d’y répondre.

Un monde de sirène possède également une page Facebook. Si tu es fan des sirènes et du Mermaiding, comme moi, je te la conseil.

Laisser un commentaire

1 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez